Rappelle-toi…

il y a quelques années, tu es tombée dans le monde du salariat, comme dans une suite logique. Après des études intenses, tu as décroché ton premier CDI (le « graaaal »..) ou CDD, ton entourage t’a félicitée, tu t’es sentie très fière. Tu as joué le jeu de la bonne élève, tu t’es donnée à fond. Et puis, finis la nuit de noces avec le salariat ! Tu as commencé à t’ennuyer, à ne plus voir le sens de ton travail. Tu as vécu un bore-outburn-outbrown-out au choix, voire les trois en même temps. Tu as pris du recul et pris conscience que tu t’éloignais progressivement de qui tu étais, de ton idéal de vie, et de ton envie de changer le monde.

En quête de sens,

tu étais déterminée à t’investir dans un projet porteur de sens et vecteur du changement, à participer à la construction du « nouveau monde ». Tu t’es sentie attirée par l’entrepreneuriat social, les projets à impact positif, l’économie sociale et solidaire, et les acteurs du changement (changemakers). Tu t’es frottée au monde des freelances, des entrepreneurs, des start-ups, des espaces de coworking et des tiers-lieux. Et tu t’es dit : et pourquoi pas moi ?

Pleine d’excitation et d’enthousiasme, avec un peu, beaucoup ou pas du tout de réflexion, t’as posé ta dém’. Ciao le salariat ! Ton entourage t’a trouvée au choix : audacieuse, courageuse, folle, inconsciente !

 

Tu es devenue une FÉE ! Une Femme Entrepreneure et Engagée, portant ton projet de cœur, libre de créer la vie qui te fait du bien, désireuse d’incarner tes valeurs au quotidien et de faire ta part !

 

Tu t’es lancée avec joie et enthousiasme dans ton aventure entrepreneuriale. Tu as goûté aux joies de la liberté, de l’autonomie, de la flexibilité (I am the bosssss!), de ton premier client, de ta première facture payée, … Tu t’es fait des potes freelances et entrepreneurs, tu as traîné dans les espaces de coworking et aux apéros freelances, tu as pratiqué le digital nomad, le workholidays, bosser de chez toi en bas de pyjama, prendre une douche à 11h du mat…

 

Et puis, tu as connu une nouvelle phase de ton aventure entrepreneuriale :

  • celle du doute et de la perte de confiance en toi et en ton projet ;
  • celle d’une certaine fatigue de la vie d’entrepreneure ;
  • celle du manque : de sommeil, de collègues, de vision, de cadre ;
  • celle du « creux de la vague »…
  • La phase où tu te sens isolée face à tes questions stratégiques et tes décisions quotidiennes, et seule face à ton ordi.
  • La phase où tu sens que tu t’éloignes de ton idéal de vie.
  • La phase où tu fais le bilan en mode : « mouais…. » et où tu te demandes : « j’arrête ou je continue ? »

Ma conviction est que le nouveau monde a besoin de toi. Alors, ne lâche rien (never give up) et suis-moi, je te propose quatre façons de travailler ensemble.

Et je te promets que : You’ll never walk alone.